Comment préserver les espaces professionnels des salissures ?

Un tapis devant l'entrée d'un bureau

Selon une récente étude, le manque d’hygiène au travail coûterait près de 15 milliards d’euros par an en France. Cette somme comprend le coût des traitements médicaux et la baisse de productivité due au congé maladie. Ainsi, afin d’éviter ces problèmes, les sociétés doivent tout mettre en œuvre pour assurer la propreté des locaux professionnels. Non seulement cela permet de limiter la propagation des germes, mais c’est aussi un enjeu majeur pour la satisfaction des collaborateurs.

Quelques astuces pour garder les espaces de travail propres

En entreprise, de nombreux éléments participent au bien-être des salariés. Un métier épanouissant, des opportunités d’évolution, une rémunération attractive, de nombreux facteurs influents sur le bonheur des collaborateurs. Mais 65% des employés citent aussi l’hygiène comme étant un facteur déterminant. La majeure partie des travailleurs sont de plus en plus exigeants vis-à-vis de la propreté au bureau. De ce fait, pour garantir leur satisfaction, la loi oblige les sociétés à engager un personnel dédié au nettoyage des locaux. Les techniciens de surface se chargeront de la désinfection des espaces communs, des couloirs aux toilettes.

Par ailleurs, s’il est obligatoire de confier l’entretien à une équipe en interne ou à une agence spécialisée, il faut rappeler qu’il s’agit de la responsabilité de tous les salariés. Ainsi, le service RH doit élaborer une politique stricte concernant la propreté au bureau. Tous les travailleurs doivent participer également à cette opération. Afin de faciliter la tâche, de nombreux employeurs mettent à disposition des collaborateurs des matériels et produits de nettoyage pour nettoyer leur espace personnel. Chiffon microfibre, spray antibactérien, savons, ce sont autant d’accessoires utiles pour assurer une meilleure hygiène en entreprise.

Investir dans un tapis antisalissure : une solution à envisager

Entretien régulier, amélioration du système d’aération, mise en place de produits désinfectants accessibles à tous, il existe autant de manière pour assurer une bonne hygiène dans une entreprise. Mais afin de préserver les espaces de travail des salissures venant de l’extérieur, les sociétés peuvent aussi investir dans un tapis anti salissure. En effet, 80% des saletés sont introduits dans un bâtiment par les chaussures. Les semelles embarquent, avec la poussière, des micro-organismes pouvant provoquer la propagation de maladies.

Ainsi, en plus de la mise en valeur du local professionnel, cet accessoire participe au maintien de la propreté au bureau. Sans compter qu’il aide à prolonger la durée de vie du sol. Bien sûr, pour que la protection soit efficace, il est conseillé d’investir dans des tapis de grande dimension de manière à recouvrir une vaste surface. Ce qui contribue à la réduction des coûts de nettoyage. Par ailleurs, il est recommandé de placer ces accessoires dans les différents recoins de l’entreprise, à savoir à l’entrée de l’immeuble, dans les halls, devant les comptoirs ou les machines à café.

À lire aussi : Comment mettre en place une veille marché public ?