Attention au skimming de sa carte bancaire !

Le Skimming de cartes bancaires

En dehors du piratage des serveurs, il existe d’autres méthodes de fraude, parmi lesquelles le skimming. Il s’agit d’une technique de fraude à la carte bancaire à travers laquelle des individus ont accès à vos coordonnées bancaires. Comment ces derniers procèdent-ils ? Comment se protéger de cet acte malveillant ?

C’est quoi le Skimming ?

Le skimming est un anglicisme utilisé pour décrire une méthode de piratage d’une carte bancaire. Cet acte consiste à copier les coordonnées bancaires et le code PIN qui sont situés sur la bande magnétique de la carte. Grâce à cette dernière, le pirate a la possibilité de réaliser ou créer un vrai clone de votre carte bancaire afin de l’utiliser ou de la revendre au plus offrant.

Comment fonctionne cette technique ?

Afin de voler vos coordonnées bancaires, les pirates installent un dispositif (le skimmer) sur un distributeur de billets ou un terminal de paiement. C’est grâce à cet appareil qu’ils réussissent à avoir vos coordonnées de carte. Généralement, il est indétectable, parce qu’ils s’arrangent pour bien le dissimuler.

Le skimmer est constitué de plusieurs éléments qui permettent aux pirates d’avoir accès à vos informations de carte :

  • Un lecteur de cartes magnétiques : il est généralement installé à l’intérieur de l’endroit où vous insérez votre carte pour faire un retrait, ou alors au-dessus
  • Un dispositif qui permet de copier ou d’avoir votre code PIN. Il peut s’agir d’une mini caméra cachée ou alors d’un faux clavier installé par-dessus l’original du distributeur.

Dès lors que vous avez effectué votre transaction, le pirate viendra prendre son skimmeur avec toutes les coordonnées de votre carte.

Skimming : les situations à risque

Le skimming d’une carte bancaire peut avoir lieu dans différentes situations, notamment :

Lors d’un retrait dans un terminal de paiement

C’est la situation que nous avons développée précédemment. Le pirate installe son skimmeur dans le lecteur de cartes ou une caméra invisible au-dessus du distributeur. Lorsque vous allez effectuer un retrait, le skimmeur enregistre vos coordonnées. De cette manière, le pirate a les informations de votre carte et peut les utiliser à mauvais escient.

La même méthode est également utilisée lors de l’achat de carburant dans les stations-service automatisées.

Des achats en ligne

La technique de skimming peut également être utilisée par les pirates en ligne, sur les sites d’achat. C’est pourquoi il est important d’être vigilant et de s’assurer que le site en question est sécurisé. Pour vérifier cela, assurez-vous qu’un cadenas s’affiche près de l’adresse https du site. S’il est présent, cela veut dire que le site est fiable. Dans le cas contraire, il ne l’est pas, et vous serez exposé à un calquage de vos données bancaires. Pour sécuriser encore plus vos achats sur internet vous pouvez utiliser une carte bancaire virtuelle comme le préconise le site e-carte-bleue.net.

Lorsqu’ils réussissent à récupérer vos coordonnées, les pirates les vendent généralement dans des pays ou régions dans lesquelles la technologie des cartes à puce n’est pas encore utilisée.

Comment se protéger du skimming ?

Pour vous protéger du skimming, vous pouvez adopter ces quelques gestes, lorsque vous utilisez votre carte bancaire :

  • N’hésitez pas à cacher votre code secret avec votre main libre ;
  • Évitez de faire des achats en ligne à partir des réseaux Wi-Fi publics ;
  • Vérifiez toujours les alentours et l’état du terminal de paiement. S’ils vous semblent suspects, n’hésitez pas à le changer.

Prenez la peine de contrôler régulièrement vos relevés bancaires, afin de réagir promptement en cas de fraude, pour bloquer la carte.

À lire aussi :