Venez fêter le Doudou à Mons

Ducasse de Mons

Inscrit au Patrimoine Oral et Immatériel de l’Humanité de l’UNESCO depuis 2005, le Doudou ou Ducasse de Mons est une fête populaire et historique qui se déroule tous les ans à Mons en Belgique, à la fin du printemps. Puisant ses racines dans l’histoire religieuse de la ville, elle est célébrée depuis le XIVème siècle durant la semaine suivant le week-end de la Trinité.

Cette année, le Doudou débutera le vendredi 25 mai. Voici tout ce que vous devez savoir sur cette fête populaire à ne manquer sous aucun prétexte si vous êtes de passage dans la région.

Le vendredi soir et samedi du Doudou

Si le lancement officiel du Doudou a lieu le jeudi 24 mai, c’est le vendredi soir que les festivités commencent vraiment. Au programme de cette soirée : principalement de la musique, avec notamment un grand concert gratuit organisé par SudRadio sur la Grand-Place, à 22h.

Collégiale Sainte-Waudru

Le samedi, des animations (concerts, cortèges, fanfares…) ont lieu toute la journée, mais l’événement phare de ce samedi est incontestablement la « descente de la châsse », qui débute à 20h. Cette cérémonie a lieu dans la Collégiale Sainte-Waudru et consiste à préparer les reliques de Sainte Waudru, patronne et fondatrice de Mons, en vue de la procession du lendemain. La châsse contenant les reliques est descendue d’au-dessus du maître-autel et est déposée à la croisée du transept. L’air du Doudou, entonné par l’assistance, se mêle alors au son des orgues et des trompettes, pour accompagner le cortège de porteurs de reliquaires. N’hésitez pas à vous mêler à la foule exaltée et enthousiaste et à apprendre les notes de ce chant qui accompagnera toute la semaine de festivités. C’est la meilleure façon de vivre le Doudou !

Le dimanche du Doudou

C’est le dimanche qu’a lieu la fameuse Procession du Car d’Or. Ses quelques 1800 participants partent de la Place du Chapitre à 9h30 et défilent dans toute la ville en costumes d’époque, avec la châsse posée sur un char d’apparat (le Car d’Or). A 12h00, c’est la Montée du Car d’Or sur la rampe de Sainte Waudru : toute la foule se mobilise alors pour aider les chevaux de trait à pousser le char jusqu’au parvis de la Collégiale Sainte-Waudru. Un enjeu de taille : selon la légende, le Car d’Or doit gravir cette rampe d’un seul élan pour que le malheur ne s’abatte pas sur la ville. Cet événement ne dure alors que 20 secondes, et il marque la fin de la Procession.

A 12h30, la Grand-Place accueille le Combat dit « Lumeçon » en hommage au combat légendaire de Saint-Georges contre le Dragon. Les personnages du Lumeçon sont divers et issus de la légende : des Diables, des Chins-Chins, des Hommes Blancs et Hommes de Feuilles… La « descente de la rue des Clercs », durant laquelle les acteurs du combat descendent triomphalement la rue qui relie la Collégiale à la Grand-Place, est une étape importante du combat. Une fois arrivé sur la Grand-Place, Saint-Georges combat le Dragon, à la lance, au sabre et au pistolet, pendant un combat acharné qui dure 30 minutes et se termine par une clameur collective de la foule : « Et les Montois ne périront pas ! ». On dit aussi qu’arracher le crin de la queue du Dragon porte bonheur…

Repas de fête

Pour prolonger l’euphorie des festivités, les Montois sont dans les rues jusque tard le soir. Pourquoi ne pas en profiter pour vous offrir un dîner dans un restaurant gastronomique ? L’Art des Mets propose des activités spéciales à l’occasion de la Ducasse, avec un menu spécial pour le dimanche du jour du Combat. Attention, il faut réserver en avance car vous ne serez pas les seuls à fêter le Doudou autour d’un bon repas ! Un menu à 40€ (55€ avec vins) a été mis en place par le restaurant, avec le choix entre deux entrées, deux plats et deux desserts.

Après une semaine entière de festivités composées de concerts, fanfares, cortèges et messes puisant dans les plus anciennes traditions de Mons, le Doudou se termine le dimanche suivant, le 3 juin, avec la remontée de la châsse de Sainte-Waudru à 17h45.