Feng shui : la clé d’un esprit zen et d’une vie paisible en toutes circonstances

Définition du Feng Shui

Après une longue et dure journée, il n’y a rien de plus agaçant que de rentrer à la maison où tout est en désordre. La façon dont l’endroit où l’on vit est bien rangée est importante pour avoir un esprit zen en toutes circonstances.

Vous êtes-vous déjà demandé comment organiser les meubles dans votre maison pour vivre zen et confortablement dans votre espace de vie ? Il y a de nombreuses façons d’obtenir des conseils sur cette question, mais une source de sagesse de plus en plus à la mode peut être trouvée dans les principes du Feng Shui, une ancienne théorie sur la relation entre les gens et les lieux.

Qu’est-ce que le Feng Shui?

Le Feng Shui c’est quoi exactement ? Le Feng Shui a vu le jour en Chine il y a plus de 6 000 ans et a été la première source d’inspiration pour la conception de temples et d’autres lieux sacrés – y compris la Grande Muraille de Chine! Au fil du temps, il est devenu synonyme de construction dans le respect de la nature et de la terre en général.

Le Feng Shui est basé sur la croyance qu’il existe un flux continu d’énergie entre les humains et leur environnement physique. Le nom est dérivé des symboles chinois pour le vent et l’eau. Un équilibre entre l’énergie représentée par le vent et le calme représenté par l’eau crée l’harmonie entre les personnes et entre les personnes et leur environnement. Et cette harmonie favorise le succès, la santé et le sens de la communauté.

Les principes du Feng Shui peuvent être appliqués aux espaces intérieurs tels que les bureaux et les salles de séjour, ainsi qu’aux espaces extérieurs tels que les jardins dans le but de créer un environnement favorisant le développement d’un esprit zen. La configuration correcte des objets et de l’espace autour de nous est censée maximiser le flux de l’énergie positive nécessaire pour avoir un esprit zen, maintenir une vie heureuse et un sentiment général de bien-être.

Les principes fondamentaux du Feng Shui

La clé pour comprendre le Feng Shui est d’apprécier le rôle joué par « Chi » ou « Qi ». Chi est l’énergie positive que nous souhaitons encourager dans les endroits où nous passons du temps, et elle circule mieux dans les espaces qui contiennent des objets mous aux bords arrondis. Des objets irréguliers avec des points ou des angles pointus peuvent bloquer ou perturber le flux de chi, entraînant un «sha chi», une énergie négative qui a un effet néfaste sur les personnes et les lieux.

Le Feng Shui tel qu’il est pratiqué aujourd’hui est en fait une nouvelle métamorphose occidentalisée de l’ancienne philosophie chinoise. Il est devenu populaire en Amérique dans les années 1970 à peu près au même moment où l’acupuncture, la phytothérapie et tout ce qui était ancien et chinois faisaient fureur. À bien des égards, le Feng Shui s’est éloigné de ses racines.

Pour augmenter le débit de chi et minimiser la présence de sha chi, les cinq éléments – eau, terre, feu, bois et métal – doivent être en équilibre les uns avec les autres. Vous ne voulez pas en avoir trop ou trop peu de l’un d’entre eux.

Les outils du Feng Shui et astuces de décoration pour avoir un esprit zen

Les pratiquants du Feng Shui utilisent la couleur, le son et l’éclairage pour créer une ambiance, avec l’utilisation stratégique d’œuvres d’art, de plantes et de fleurs qui modifient encore nos humeurs. Les caractéristiques de l’eau telles que les fontaines et les aquariums et les objets sensibles au vent tels que les carillons éoliens ou les drapeaux peuvent être inclus, souvent à effet dramatique.

Dans les espaces intérieurs, la taille du mobilier doit correspondre à l’échelle de l’espace. Les divans doivent être maintenus contre les murs. Et les configurations de mobiliers qui rendent la conversation difficile doivent être évitées. Les voies entre les zones à l’intérieur des pièces doivent rester ouvertes et dégagées. Avec ces pratiques Feng Shui, vous serez sûr de vivre confortablement avec un esprit zen chez vous, quelle que soit la circonstance.