Levure de riz rouge pour un taux de cholestérol sous contrôle

En matière de médecine douce, le retour au naturel séduit de plus en plus de Français. Et rapidement, les compléments alimentaires naturels sont devenus de véritables révélations pour les adeptes de la naturopathie. La levure de riz rouge, bien qu’étant une tradition séculaire au pays du soleil levant, a récemment fait son apparition dans notre paysage et nous révèle toutes ses merveilles. 

La levure de riz rouge, qu’est-ce que c’est ? 

La levure de riz rouge est en fait un champignon qui se développe sur les épis de riz et qui permet sa fermentation. Il possède une pigmentation sanguine prononcée qui lui vaut son nom et sert dans la cuisine chinoise comme exhausteur de goût ou comme colorant alimentaire après broyage. 

Riche en monacoline, une substance qui freine le mauvais cholestérol, elle est aujourd’hui détournée de son utilité première pour intervenir dans la santé. Avec une consommation surveillée, notamment égale à 10 mg par jour, il est possible d’abaisser drastiquement son taux de cholestérol en quelques semaines seulement.

Les bienfaits de la levure de riz rouge sur la santé

La prise de levure de riz rouge permet de réduire le taux de mauvais cholestérol, mais aussi de diminuer les risques de rechute après un accident cardio-vasculaire ou un infarctus. D’après plusieurs études cliniques qui ont été récemment menées, la levure de riz rouge est l’atout indéniable pour faciliter la digestion des graisses par l’organisme. Et pour parfaire le tout, elle favorise la circulation sanguine pour une meilleure irrigation des organes. 

La monacoline K contenue dans la levure de riz rouge freine la synthèse du cholestérol et aide à maintenir un taux normal. De plus, la levure de riz rouge en complément alimentaire renferme des actifs qui luttent efficacement contre les excès de mauvais cholestérol. Avec la levure de riz rouge, il est possible de retrouver un excellent équilibre cardio-vasculaire en toute sérénité.