La loterie 2022 a été lancée le 7 octobre – Le Jeune Indépendant

Les États-Unis relanceront la loterie le 7 octobre qui attribuera 55 000 cartes vertes aux candidats à l'immigration d'ici 2022. Les Algériens qui sont nombreux à bénéficier chaque année du sésame sont éligibles à l'immigration au même titre que de nombreux pays sur la base de un quota fixé par le Département d'État américain.

Selon le département d'État américain, les candidats intéressés doivent soumettre leur candidature du mercredi 7 octobre à midi au mardi 10 novembre 2020.
Les candidatures doivent être soumises uniquement à cette adresse en ligne

https://dvprogram.state.gov.

Les inscriptions sont gratuites et les candidats sélectionnés seront sélectionnés au hasard, souligne la même source. Ensuite, des cartes de résidence permanente seront délivrées aux personnes sélectionnées et provenant de pays à faible taux d'immigration aux États-Unis.

Créée en 1995, cette loterie a pour objectif de diversifier la population américaine, car elle n'est ouverte qu'aux pays de moins de 50 000 émigrants au cours des cinq dernières années.
En plus de ce critère, vous devez également justifier de 12 ans de scolarité ou de deux ans d'emploi dans un poste nécessitant une formation. Après le tirage au sort, un examen médical complet est requis, ainsi qu'un entretien dans une ambassade américaine en particulier.
Parsemé de démarches administratives, il faut près de 2 ans pour obtenir une carte verte. La naturalisation, possible après 5 ans de résidence aux États-Unis, est entrée en vigueur en 2020.

Pour l'édition 2021, les gagnants de la loterie ont été sélectionnés par ordinateur parmi 6 741 128 entrées du monde entier, reçues au cours de la période d'inscription de 35 jours l'année dernière.

En raison de la pandémie de Covid-19, les résultats n'ont été rendus publics qu'en août dernier, donc
attendus pour le mois de mai. L'Égypte s'est classée première avec 6 002 candidats sélectionnés. L'Algérie s'est classée deuxième parmi les pays qui ont bénéficié du programme, avec 6 001 candidats sélectionnés. Le Maroc, pour sa part, occupe la sixième place, avec 4 458 candidats sélectionnés.

D'ici 2021, le nombre de candidats a été nettement inférieur à celui de l'année dernière en raison de la mise en œuvre d'une nouvelle règle du programme pour limiter les inscriptions frauduleuses.

La nouveauté est l'introduction d'une nouvelle exigence liée à la nécessité d'avoir un passeport valide.
Ainsi, les demandeurs d'immigration algériens avec une carte verte, aux États-Unis, doivent avoir un passeport valide, cette mesure ne concerne que les demandeurs et non les autres membres de leur famille, c'est-à-dire les enfants ou les conjoints. Cependant, la condition du baccalauréat reste la principale exigence pour les Algériens.

Citoyens de Chine (y compris Hong Kong), Bangladesh, Brésil, Canada, Colombie, République dominicaine, El Salvador, Guatemala, Haïti, Honduras, Inde, Jamaïque, Mexique, Nigéria, Pakistan, Philippines, Corée du Sud, Grande-Bretagne (sauf Irlande Nord) et le Vietnam ne sont pas éligibles pour participer à cette loterie.

Les guides : Les croisières de la Baie de Hong-Kong et Les sites touristiques incontournables à visiter