Trip.com cherche jusqu'à 1,4 milliard de dollars en seconde à Hong Kong

(Bloomberg) – La plate-forme de voyage en ligne Trip.com Group Ltd. cherche à lever jusqu'à 10,5 milliards de dollars HK (1,4 milliard de dollars) sur une deuxième inscription à Hong Kong, s'ajoutant à la cohorte croissante de sociétés chinoises cotées aux États-Unis qui vendent des actions dans le centre financier asiatique.

Trip.com, qui est coté sur le Nasdaq, propose 31,6 millions d'actions, selon un communiqué publié mercredi. Il a fixé un prix maximum de 333 $ HK pour la partie de l'accord réservée aux investisseurs particuliers de Hong Kong. Ce prix se traduit par une prime de plus de 6% par rapport au cours de clôture de la société à New York mardi, avant l'annonce.

Les actions de dépôt américaines de Trip.com ont clôturé en baisse de 3,4% mercredi, donnant à l'entreprise une valeur marchande de 23,3 milliards de dollars.

La société prévoit de fixer le prix de l'offre le 13 avril, heure de Hong Kong, selon le communiqué. L'une des ADS de Trip.com équivaut à une action ordinaire.

Trip.com est la quatrième société chinoise cotée aux États-Unis à chercher une implantation commerciale à Hong Kong cette année. Le géant de la recherche Baidu Inc., le service de streaming vidéo Bilibili Inc. et le site de vente d'automobiles Autohome Inc. ont levé 6,4 milliards de dollars au premier trimestre, selon les données compilées par Bloomberg.

Les entreprises ont afflué vers Hong Kong pour se prémunir contre le risque d'être expulsé des bourses américaines en raison de la montée des tensions entre la Chine et les États-Unis, ainsi que pour attirer davantage d'investisseurs basés en Asie. L'année dernière, ces deuxièmes inscriptions ont rapporté 17 milliards de dollars.

Pourtant, la vente d'actions Trip.com dans la ville intervient alors que les actions technologiques mondiales perdent de leur éclat. Les investisseurs passent des actions de croissance très précieuses à d'autres qui devraient bénéficier de la reprise de l'économie mondiale.

Baidu a chuté de 12% par rapport à son prix de cotation à Hong Kong, tandis que les actions de Bilibili, deuxième cotées, ont augmenté de 8,2% après un début terne qui les a vu clôturer en dessous de leur prix d'offre.

Trip.com, qui possède le site Web de recherche de voyages Skyscanner, a déclaré un chiffre d'affaires de 18,3 milliards de yuans (2,8 milliards de dollars) l'année dernière, une baisse de 49% d'une année sur l'autre en raison de la pandémie de coronavirus, selon son prospectus. Il a perdu 3,27 milliards de yuans en 2020 après avoir réalisé un bénéfice de près de 7 milliards de yuans en 2019. Alors que la reprise des voyages internationaux a été lente alors que la pandémie s'atténue, les voyages en Chine ont rebondi grâce à son succès relatif dans la maîtrise du Covid-19.

La société prévoit d'utiliser le produit de la cotation pour financer l'expansion de ses offres de voyages, améliorer l'expérience utilisateur et investir dans la technologie.

JPMorgan Chase & Co., China International Capital Corp. et Goldman Sachs Group Inc. sont les co-sponsors de la liste Trip.com. HSBC Holdings Plc et CMB International Capital Ltd. aident également à mener l'accord en tant que coordinateurs mondiaux conjoints, selon un dossier réglementaire publié mercredi.

ICBC International Securities Ltd., BOC International Holdings Ltd., CCB International Holdings Ltd., ABC International Holdings Ltd., DBS Group Holdings Ltd., Mizuho Financial Group Inc., Haitong International Securities Group Ltd. et Nomura Holdings Inc. sont des co-courtiers. ., montre la présentation.

(Mises à jour avec le cours de clôture de l'ADS dans le troisième paragraphe).

Pour plus d'articles comme celui-ci, visitez-nous sur bloomberg.com

Abonnez-vous maintenant pour rester en tête avec la source la plus fiable d'actualités commerciales.

© 2021 Bloomberg L.P.

Les guides : Les croisières de la Baie de Hong-Kong et Les sites touristiques incontournables à visiter